• christian-1431642_1280.jpg
  • hands-1384735_1280.jpg
  • image.jpg
×

Annonce

There is no category chosen or category doesn't contain any items

AU MILIEU, L’INTIMITÉ

« L’Éternel Dieu donna cet ordre à l’homme : tu pourras manger de tous les arbres du jardin ; mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. » Genèse 2:16-17

Ce commandement est toujours d’actualité : nous sommes appelés à nous nourrir de l’arbre de vie et non pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Chaque jour, nous avons cette décision à prendre. Ce qui était central dans le jardin, c’était le lieu de la rencontre, comme dans le tabernacle. Il ne peut y avoir de relation sans décision, pas de véritable amour, sans véritable choix. En le plaçant en Éden, Dieu a donné l’opportunité à l’homme de prendre une décision. Quand Dieu a donné l’ordre à l’homme de ne pas manger de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, cela ne sous-entendait pas que la connaissance ne se trouvait qu’à cet arbre là. En effet, on peut se nourrir de l’arbre de vie et cela nous nourrit alors aussi de la communion et la connaissance de Dieu. Ceux qui se nourrissent de l’arbre de vie ont donc une intelligence supérieure, leur potentiel étant en Dieu et non en eux-mêmes. Ceux qui se nourrissent de l’arbre de la connaissance du bien et du mal sont condamnés à observer les réalités seulement à travers eux-mêmes.

Dieu a placé l’homme dans un lieu parfait mais le centre de toute chose restait l’intimité, cette décision que l’homme allait avoir à prendre chaque jour de se nourrir à l’arbre de vie mais aussi de ne pas manger de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Aujourd’hui nous avons beaucoup de décisions à prendre dans nos vies mais la plus profonde de toutes reste la même, et elle est simple : est-ce que je vais me nourrir de la vie et de la pensée de Dieu, ou est-ce que je vais me nourrir de l’arbre de la connaissance du bien et du mal ? Trop souvent dans notre existence nous sommes emprisonnés là dedans : nous vivons avec l’objectif de déterminer qui est le gentil et qui est le méchant. Mais la véritable question à se poser est de savoir si, en finalité, on a la vie, ou pas. Et quand on n’a pas la vie, on vit dans la frustration et l’amertume qui jaillit de nos coeurs est très souvent projetée sur les autres, sur l’église. Et on retourne dans ce qui nous rendait esclaves avant d’être enfants de Dieu. Parce qu’à force de se nourrir exclusivement à l’arbre de la connaissance du bien et du mal, on n’a plus la vie. La solution est de retrouver le chemin qui mène à l’arbre de vie, et pour ce faire il faut accepter de poursuivre la bonne chose, la bonne personne. On ne peut se nourrir de l’arbre de vie si on ne poursuit pas profondément la présence de Dieu. C’est à l’arbre de vie que l’on est guéri.

Lorsque l’on se nourrit à l’arbre de vie, tout ce que l’on fait est une opportunité d’exprimer notre adoration envers Dieu. Peut-être nous avons des circonstances qui ne sont pas favorables, au travail par exemple, mais nous pouvons y aller en adorateurs parce que l’on poursuit l’intimité avec Dieu. Les situations qui ne sont pas favorables peuvent être un révélateur de ce qu’on a arrêté de poursuivre. On ne se rend peut-être pas compte qu’on arrête de poursuivre l’intimité avec Dieu quand on reste avec les bonnes personnes et au bon endroit, mais quand les situations difficiles arrivent, elles révèlent notre limitation dans le fait de poursuivre cette présence de Dieu. Nos vies sont l’expression d’une adoration, mais si on se nourrit à l’arbre de la connaissance du bien et du mal, c’est nous-même que nous allons adorer ! Et nous allons vivre beaucoup de moments difficiles. Et ce que l’on vit restera insupportable tant que l’on choisira de se nourrir à l’arbre de la connaissance du bien et du mal. On peut avoir tous les arguments du monde mais la question qui demeure est ; est-ce que j’ai la vie ? Sous-entendu : est-ce que j’ai la joie, l’amour, la paix ? Aujourd’hui, je peux me nourrir à l’arbre de vie parce que je choisis de poursuivre l’intimité et la présence de Dieu. Dieu veut faire de nous des croyants mûrs, qui se lèvent pour aller se nourrir à l’arbre de vie, afin de nous rendre co-ouvriers avec lui, et ce même dans notre propre guérison !

Message du dimanche 30 juin 2019 par Pasteur Yohann Pêpe

Lu 33 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Dernière prédication

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

événements

20 Aoû 2019
18:30 - 19:30
Temps de témoignage à l'Esplanade
_____________________
22 Aoû 2019
19:00 - 19:45
Temps de prière
_____________________
22 Aoû 2019
20:00 - 21:30
Culte de semaine
_____________________
24 Aoû 2019
17:00 - 18:00
Temps de témoignage Comédie
_____________________
25 Aoû 2019
09:00 - 09:45
Temps de prière à l'église
_____________________
VOIR TOUS LES EVENEMENTS...

Agenda des évènements

Août 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31

Suivez nous sur Facebook

AFFILIATION

© 2019 Eglise de la Grâce de Montpellier
Site réalisé par Tonton Yawo ABOTSI