• image.jpg
  • hands-1384735_1280.jpg
  • christian-1431642_1280.jpg

Information...

  • Soirées Apologétique
  • Reprise des cultes sur place
×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 558

CONSTRUIRE L’ARCHE

« L’Eternel dit à Noé : Entre dans l’arche, toi et toute ta maison ; car je t’ai vu juste devant moi parmi cette génération. » Genèse 7:1

Noé est un « type » de Christ. Toute sa famille fut au bénéfice du fait que Noé était juste. De la même manière, lorsque l’on croit en Christ, nous sommes couverts par sa justice. La famille de Noé fut sauvée non parce qu’elle était juste mais parce que Noé l’était. Quel repos de penser que nous sommes justes aux yeux de Dieu, non pas à cause de nos oeuvres, mais grâce au sang de Christ.

Au milieu de cette génération corrompue, Dieu vit Noé, seul juste devant lui. Noé devait terriblement souffrir de vivre au milieu de gens profondément corrompus, où la sexualité à outrance et la violence régnaient. La construction de l’arche a duré 120 ans. 120 ans pendant lesquels Noé a dû souffrir du rejet, de l’incompréhension, des batailles que cela devait engendrer dans son coeur. La lassitude devait s’installer et devenir de plus en plus lourde. Nous aussi nous pouvons traverser des situations qui durent, des situations de combat, des domaines où nous devons tenir bon mais qui nous épuisent petit à petit, nous amenant dans une grande lassitude. Cette dernière va rapidement amener des compromis, des zones où nous refusons de continuer à combattre. Le temps est important, il peut être en notre faveur ou en notre défaveur lorsqu’une situation difficile dure depuis longtemps. Si vous vous trouvez en situation d’avoir envie d’arrêter de combattre, la lassitude vous guète : soyez vigilants, c’est un terrain glissant. Nous voyons dans l’histoire de Noé que sa situation difficile a trouvé une fin. Noé a su pendant 120 ans persévérer et continuer à construire l’arche ! Une marque de la lassitude est celle-ci : on s’arrête de construire ! On prie de moins en moins, on lit la parole de plus en plus rarement, évangélise sporadiquement. Restons occupés avec l’arche, car se faisant nous maintiendrons un lien solide avec Dieu. Si Dieu nous demande de pardonner, continuons à le faire sans nous lasser. (Esaï 40:31) Ceux qui se confient en l’Eternel renouvellent leurs forces. Ils prennent le vol comme les aigles. Ils courent en ne se lassent pas, marchent et ne se fatiguent pas. Ne pas se lasser ne veut pas forcément dire attendre des signes qui nous montrent que la situation va changer. Ne pas se lasser veut dire se confier en l’Eternel même si l’on ne voit rien qui change. Nous ne sommes pas constamment bien disposés spirituellement. C’est pourquoi il est important de prendre de bonnes décisions lorsque la disposition est bonne, afin que celles-ci nous gardent dans les moments difficiles.

Noé a passé plus d’un an dans l’arche, au milieu des odeurs des animaux. Enfermé si longtemps, il a dû passer des moments de tensions, de « ras-le-bol », mais il était dans l’arche et ne pouvait en sortir. Il y a des domaines où nous devons trouver des arches dans lesquelles nous allons choisir de nous placer afin de ne pas prendre de mauvaises décisions sous la pression des situations. Noé ne pouvait pas sortir de l'arche et c’est ce qui l’a protégé des mauvaises décisions qu’il aurait pu prendre par lassitude. Le déluge n’a pas duré et finalement Noé a pu, lui et toute sa famille, sortir de l’arche pour redécouvrir la beauté de la création. Soyons patients, restons dans l’arche le temps nécessaire car il y a une fin glorieuse, que Dieu prépare pour nous.

Message du dimanche 29 décembre 2019 par Pst Yohann Pêpe

Lu 266 fois
Plus dans cette catégorie : « LA LIGNÉE DE SETH UN DIEU QUI NOMME »

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Suivez nous sur Facebook

AFFILIATION

© 2020 Eglise de la Grâce de Montpellier
Site réalisé par Tonton Yawo ABOTSI