• image.jpg
  • hands-1384735_1280.jpg
  • christian-1431642_1280.jpg

Information...

  • Soirées Apologétique
  • Reprise des cultes sur place
×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 558

DIEU A TANT AIMÉ

Luc 23:32 « Lorsqu’ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils le crucifièrent là, ainsi que les deux malfaiteurs, l’un à droite, l’autre à gauche. »

En Genèse 1:31, Dieu dit alors qu’il était arrivé au terme de sa création, que tout ce qu’il avait créé était très bon. En Genèse 2, il va plus loin en décrivant la beauté de la création en Eden. L’environnement était magnifique et idéal pour qu’Adam et Eve puissent jouir de centaines d’arbres qui produisaient toutes sortes de fruits. Ils étaient nus et n’en avaient point honte et rencontraient Dieu chaque jour. Tout avait été créé parfait pour que l’homme puisse en bénéficier pleinement. Mais regardons le contraste entre la perfection de ce que Dieu a créé pour l’homme et ce qui se passe en Luc 23. Dans ce chapitre l’homme, remplit de haine, demande la crucifixion de Jésus-Christ, fils de Dieu. Quel contraste bouleversant entre Genèse 2, magnificence de la création, exprimant l’amour de Dieu pour l’homme et Luc 23, où l’on voit Dieu, créateur de toute chose, jugé et mis à mort par sa créature !

Le Dieu créateur a été conduit à la croix par la chose la plus belle de sa création : nous ! Réalisons-nous ce qu’il s’est passé ? Le Dieu tout-puissant, créateur de toute chose, pendu au bois entre deux malfaiteurs. Il n’avait fait aucun mal, dit aucun mal. Il a guéri les boiteux, rendu la vue aux aveugles, chassé les démons, libéré le démoniaque. Est-ce pour cela que l’homme l’a mis à mort ? Dieu nous dit : qu’ai-je fait de mal ? Comment Dieu a-t-il permit que cela lui arrive ? Jésus aurait pu appeler 12 légions d’anges pour mettre fin à son calvaire. Au verset 36 et 37 de ce même chapitre, les soldats adressent le Christ : » Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même ! » La seule chose qui a gardé Jésus suspendu au bois, c’est l’amour qu’il a pour nous ! Quelques versets plus loin, nous voyons qu’alors que Jésus était à l’agonie, il ne se souciait même pas de lui-même, mais prenait soin du malfaiteur qui était comme lui pendu au bois, lui promettant d’être avec lui au ciel parce qu’il avait cru en Lui. Alors que l’homme déployait toute sa haine sur son créateur, Dieu lui, donna ce qu’il avait de plus cher pour sauver sa créature. Qu’est-ce qui l’a retenu sur cette croix jusqu’à ce point ? Son amour inconditionnel pour nous ! Lorsque Jésus dit au terme de son agonie « tout est accompli », il parle en fait de l’accomplissement de tout ce qui a été écrit durant toutes les années qui précédaient ce moment. « Tout a été accompli », la dette a été entièrement réglée. Dans le grec, le mot « accompli » veut dire « fait exactement comme cela avait été prescrit, planifié ». Christ avait tout accompli à la lettre près. Chacune des prophéties a trouvé son accomplissement ce jour-là. Tout est accompli, mais tout commence pour nous. Aurions-nous crié comme les croyants de l’époque : « crucifiez-le ! » ? Probablement, car nous avons une nature pécheresse, nous étions des enfants de colère ! Mais Dieu qui est riche en miséricorde, nous qui étions par nature des enfants de colère, nous a offert le don de la vie éternelle (Ephésiens 2.1). C’est ce que Dieu dit à chaque être humain aujourd’hui : j’ai un don gratuit pour toi : la vie éternelle ! Pourtant beaucoup ne sont pas intéressés par cela. Ils le seraient pourtant probablement pour un iPhone dernier cri ! Réalisons ce qui s’est passé il y a 2000 ans sur cette croix ! Dieu fait homme, crucifié par l’homme, a donné sa vie pour nous !
Recevons pleinement la richesse de ce cadeau divin.

Message du dimanche 3 novembre 2019 par Pasteur Bob Colban

Lu 389 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Suivez nous sur Facebook

AFFILIATION

© 2020 Eglise de la Grâce de Montpellier
Site réalisé par Tonton Yawo ABOTSI