Dieu pense à vous !

Jésus vous aime profondément, mais parce que nous avons tous péché, nous sommes séparés de Dieu (Romains 3 : 23 ; Romains 6 : 23). Cependant, Dieu pense à vous et Il a pourvu à une façon de partager Son amour avec vous.

L’amour de Jésus-Christ pour l’homme était tellement grand qu’Il est venu sur terre afin de mourir sur la croix pour payer le prix pour les péchés du monde entier. Il a versé Son sang pour chacun d’entre vous, pour que vous puissiez être pardonné et par la suite ? recevoir la vie éternelle.

La seule chose qu’Il vous demande est de venir à Lui avec une foi simple. Croyez en Son caractère et en Son amour pour vous, et acceptez-le comme votre Sauveur. « Alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé » (Actes 2 : 21).

Priez simplement : « Cher Jésus, je sais que je suis pécheur. Je te reçois comme mon Sauveur personnel. Merci de m’avoir aimé au point de mourir pour moi, afin que je puisse avoir la vie éternelle avec toi. Amen. »

Jésus-Christ vous fait la promesse qu’Il ne cessera jamais de vous aimer. Jamais Il ne vous délaissera, jamais Il ne vous abandonnera (Hébreux 13 : 5b). Développez votre relation avec Lui en lisant la Bible, en priant, et en étant membre d’une église où l’on croit que la Bible est la Parole de Dieu.

1 Romains 3 : 23 « Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu »

2 Romains 6 : 23 « Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur. »

3 Hébreux 13 : 5b « Dieu lui-même a dit : Je ne te délaisserai point, et je ne t’abandonnerai point. »

Qu’est-ce que l’amour ?

As-tu déjà vraiment pris le temps de penser à ce qu’est réellement l’amour ? Très souvent et sans trop s’en rendre compte, c’est le monde qui nous entoure, notre culture, notre époque, les films hollywoodiens qui vont définir ce que l’on entend par aimer.

Le coup de foudre semble être summum. Dès le premier regard, c’est une ivresse, une passion, un désir brûlant qui vient envoûter notre âme et nous donner des ailes que nous n’avions apparemment pas avant. Mais ce sentiment intense, cette magie ne sont qu’illusion, car à la première difficulté, au premier malentendu ou prochain canon qui va lui faire tourner la tête, l’être aimé devient celui qui nous a tellement fait souffrir et alors ledit « amour » se transforme bien vite en haine.

L’amour est bien plus qu’un sentiment, aussi intense puisse-t-il être, bien plus qu’une décharge hormonale variant au gré de ce qui passe sous nos yeux, plus que des « je t’aime »… tant que tu satisfais et réponds à mes attentes… Non, l’amour n’est pas dans tout cela. Et dans nos cœurs, tout au fond de nos cœurs, nous le savons bien. Notre âme crie, elle a soif, elle a mal, car elle connaît son besoin profond, elle sait ce qui lui manque… Notre cœur crie après un amour inconditionnel ! Tout au fond de nous, nous aspirons à être aimés tels que nous sommes, sans artifice, sans maquillage, dans nos peines et nos échecs, dans nos qualités et nos défauts, lorsque nous n’avons plus de force et que nous ne sommes plus d’aucun intérêt à personne.

Y aurait-il sur cette terre une plus grande démonstration d’amour que de donner sa vie pour quelqu’un d’autre ? Encore comprendrait-on que quelqu’un meure pour « une bonne cause », mais comprendrait-on qu’une personne se sacrifie pour le pire d’entre nous ? Si quelqu’un se sacrifiait pour sauver ma vie, que se passerait-il dans mon cœur ? Si cette même personne continuait à m’aimer même si j’avais le pire des comportements, l’attitude la plus abjecte, que se passerait-il dans mon cœur ?

Ne serait-ce pas à ce moment-là que je me sentirais vraiment, totalement et réellement aimé(e) ? L’amour, le vrai, le pur, se donne entièrement. Il ne regarde pas à la faute mais seulement au besoin ; il ne demande pas un changement mais il en produit un.

La Bible dit qu’en voyant les souffrances des êtres humains, Dieu s’est fait homme. Il a quitté la félicité des cieux pour s’incarner et venir vivre ce que nous vivons. Il a marché sur cette terre vers une seule direction : les souffrances abjectes de la croix. Une seule passion l’animait, une seule motivation remplissait son cœur : son amour inconditionnel pour l’humanité. Seul Dieu peut t’aimer inconditionnellement ! Le crois-tu ?

« Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle » Jean 3 : 16.

Eglise de la Grâce de Montpellier

110 rue Alexander Flemming

34430 Saint Jean de Védas 

Montpellier, France

  • contact@eglisegrace.org
  • +33 (0)7 67 43 23 31